Accessoire automobile

Soyez vigilant en cas de surchauffage du moteur

La surchauffe d’un moteur est un phénomène récurrent notamment en période de canicule, mais aussi chez les voitures avec environ 200 000 km au compteur. Il est donc important de veiller à ce que le véhicule ne manque pas de liquide de refroidissement, mais pas que. La surchauffe peut être due aux dysfonctionnements du moteur avec l’endommagement des coussinets de bielle ce qui peut avoir de lourdes conséquences sur celui-ci s’il n’est pas suivi. Mais rassurez-vous, car quelques gestes réguliers peuvent bel et bien permettre d’éviter ce calvaire des routes.

Qu’est-ce que le surchauffage de moteur ?

La surchauffe du moteur intervient généralement suite à deux concours de circonstances. Elle est constatée lorsque l’eau contenue dans la pompe à eau se met à bouillir du fait de la chaleur dégagée par le moteur. Si le circuit affecté au refroidissement de ce liquide ne fonctionne plus, le moteur ne se met donc à surchauffer. Cela peut alors être lié à l’endommagement du joint de culasse ou de la pompe à eau, à la déficience du radiateur ou simplement à la vétusté du coussinet de bielle.

Les conséquences liées au surchauffage du moteur

Des surchauffages fréquents peuvent être fatals au moteur. La confrontation du moteur à des températures trop élevées peut indéniablement l’endommager. Pour éviter cette surchauffe, les bielles, éléments indispensables au moteur, doivent être changées dès que le kilométrage environne les 200 000 km. Le choix du coussinet de bielle 1.5 dci peut ici se montrer judicieux du fait de sa grande résistance aux frottements du moteur dont il permet les rotations des mouvements de translation. Il faut donc savoir choisir ses bielles, car le surchauffage peut les détruire et par ricochet endommager le moteur.

Surchauffe du moteur : comment l’éviter ?

Éviter le surchauffage est assez simple en fait. Il suffit de penser dès maintenant à un coussinet de bielles 1.5 dci et de ne pas attendre que votre bielle d’origine ne commence à s’ovaliser à force de subir les frottements du moteur. Veillez, ensuite, à ce que votre voiture ne manque pas de liquide de refroidissement toutes les cinq semaines, à renouveler vos fluides chaque 5 ans et à courir chez votre mécanicien dès que vous constatez des pertes de liquide.

Réagissez !

Les publications similaires de "Actualité"

  1. 6 Déc. 2018Entretien auto, l’essentiel en une page19 visites
  2. 10 Nov. 2018Ne laissez pas votre fissure attendre68 visites
  3. 26 Oct. 2018De plus en plus de français font le choix de la caravane d’occasion106 visites
  4. 3 Oct. 2018La mise en place de la vignette critair évolue132 visites
  5. 22 Août 2018Comment trouver un controle technique au pris le plus bas210 visites
  6. 3 Août 2018Les accessoires indispensables pour un taxi273 visites
  7. 30 Juil. 2018Transfert avec un chauffeur privé300 visites
  8. 29 Juil. 2018Accessoires auto244 visites